Wesley Snipes

Wesley Snipes


Biographie

Wesley Snipes est né le 31 juillet 1962 à Orlando, Florides (Etats-Unis)

Ayant grandi dans le Bronx, à New York, Wesley Snipes se tourne vers le théâtre et suit les cours de la High School for the Performing Arts (popularisée par la série Fame). Mais son rêve est brisé lorsqu'il est obligé de déménager avec sa mère en Floride sans avoir obtenu son diplôme. Il persiste tout de même et continue à monter sur scène dans de petits théâtres locaux. Lors d'un concours, un agent le remarque et lui permet d'obtenir son premier rôle en 1986 aux côtés de Woody Harrelson dans Wildcats. Wesley Snipes retrouvera ce partenaire de jeu pour les besoins des Blancs ne savent pas sauter et du film d'action Money train (1995). Après son apparition dans le clip de Michael Jackson Bad en 1987, il continue sa carrière d'acteur sous la direction de Spike Lee dans Mo' better blues et Jungle fever (1991), Mario Van Peebles dans New Jack City (id.) et d'Abel Ferrara dans The King of New York (1990).

Dès 1992, il s'oriente presque exclusivement vers les films d'action, donnant souvent l'impression de privilégier sa pratique des arts martiaux à son jeu d'acteur. Devant remédier à une prise d'otages dans Passager 57 (1992), il prête main forte à Sean Connery dans Soleil levant (id.), joue les "méchants" face à Sylvester Stallone dans Demolition man (1994), s'essaie au saut en chute libre dans Drop zone (id.), enquête sur un Meurtre à la Maison Blanche (1997), se retrouve traqué par Tommy Lee Jones dans US marshals (1997), incarne un agent très spécial dans L'Art de la guerre (2000), et combat sur le ring Ving Rhames dans Un seul deviendra invincible (2002).

Toutefois, Wesley Snipes s'essaie à d'autres registres, n'hésitant pas à jouer les drag-queens dans Extravagances (1996), à être persécuté par Le Fan Robert De Niro, et à fréquenter Nastassja Kinski Pour une nuit (1997). Son rôle fétiche reste celui du tueur de vampires dans la trilogie Blade, dont chaque volet a été réalisé par un cinéaste différent : Stephen Norrington en 1998, Guillermo Del Toro (Blade II) en 2001 et David Goyer (Blade trinity) en 2004. Malheureusement, à partir de cette année-là, sa carrière connaît une sérieuse perte de vitesse, l'acteur se retrouvant essentiellement cantonné à des séries B musclées sans grande envergure comme Chaos (2005) ou 7 secondes (id.), un direct to video.


Filmographie
En tant qu'acteur

1986 : Deux flics à Miami (1 épisode)

1986 : Femme de choc (Wildcats), de Michael Ritchie

1986 : Streets of Gold, de Joe Roth

1987 : Toubib malgré lui (Critical Condition), de Michael Apted

1987 : Bad, vidéo-clip de Michaël Jackson, réalisé par Martin Scorsese

1989 : Les Indians (Major League), de David S. Ward

1990 : The King of New York (King of New York), d'Abel Ferrara

1990 : Mo' Better Blues, de Spike Lee

1991 : New Jack City, de Mario Van Peebles

1991 : Jungle Fever, de Spike Lee

1992 : The Waterdance, de Neal Jimenez et Michael Steinberg

1992 : Les blancs ne savent pas sauter (White Men Can't Jump), de Ron Shelton

1992 : Passager 57 (Passenger 57), de Kevin Hooks

1993 : L'Extrême Limite (Boiling Point), de James B. Harris

1993 : Soleil levant (Rising Sun), de Philip Kaufman

1993 : Demolition Man, de Marco Brambilla

1994 : Sugar Hill, de Leon Ichaso

1994 : Drop Zone, de John Badham

1995 : Extravagances (To Wong Foo Thanks for Everything, Julie Newmar), de Beeban Kidron

1995 : Money Train, de Joseph Ruben

1995 : Où sont les hommes ? (Waiting to Exhale), de Forest Whitaker

1996 : Le Fan (The Fan), de Tony Scott

1997 : Meurtre à la Maison-Blanche (Murder at 1600), de Dwight H. Little

1997 : Pour une nuit... (One Night Stand), de Mike Figgis

1998 : U.S. Marshals, de Stuart Baird

1998 : Loin d'ici (Down in the Delta), de Maya Angelou

1998 : Blade, de Stephen Norrington

1998 : Futuresport, d'Ernest R. Dickerson (DTV)

2000 : L'Art de la guerre (The Art of War), de Christian Duguay

2000 : Act of love (Disappearing Acts), de Gina Prince-Bythewood (DTV)

2002 : Appel au meurtre (Liberty Stands Still), de Kari Skogland (DTV)

2002 : ZigZag, de David S. Goyer

2002 : Blade II, de Guillermo del Toro

2002 : Un seul deviendra invincible (Undisputed), de Walter Hill

2004 : Indestructible (Unstoppable), de David Carson (DTV)

2004 : Blade : Trinity, de David S. Goyer

2005 : 7 secondes, de Simon Fellows (DTV)

2005 : Nuclear Target, de Marcus Adams (DTV)

2006 : Middleman, de Mario Van Peebles (DTV)

2006 : Chaos, de Tony Giglio

2006 : The Detonator, de Leong Po-Chih (DTV)

2007 : The Contractor, de Josef Rusnak (DTV)

2008 : L'Art de la guerre 2 (The Art of War II : The Betrayal), de Josef Rusnak (DTV)

2010 : Gallowwalker de Andrew Goth (DTV)

2010 : Game of death de Giorgio Serafini (DTV)

2010 : L'Élite de Brooklyn (Brooklyn's Finest), d'Antoine Fuqua



17264024 pages visitées