Michael bay

Michael Bay



Biographie

Michael Bay est né le 17 février 1965 à Los Angeles, Californie (Etats-Unis)

Diplômé de la Wesleyan University et de l'Art Center College of Design de Pasadena, Michael Bay se lance à 24 ans dans la réalisation de clips vidéos, parallèlement à ses études. Rapidement engagé par Propaganda Films après un clip pour Donny Osmond, il travaille pour des artistes comme Aerosmith, Tina Turner, Meat Loaf et Lionel Richie. En même temps, il aborde la mise en scène de spots publicitaires et réalise des campagnes pour la Croix Rouge, Nike, Budweiser, Coca Cola ou encore Reebok. Ce statut de "clippeur" inspire son style visuel à venir : montage rapide, mouvements de caméra visibles, images esthétisées (filtres, saturation des couleurs, etc.).

En 1995 il exporte son savoir-faire au cinéma en dirigeant Will Smith et Martin Lawrence dans son premier long métrage, Bad boys, un buddy movie survitaminé qui redynamise le genre. Avec près de 160 millions de dollars de recettes à travers le monde, ce succès inespéré perche Michael Bay dans les hautes sphères des artistes rentables. C'est aussi le point de départ d'une collaboration fructueuse avec le producteur Jerry Bruckheimer, d'où naîtra un grand nombre de films lucratifs.

Michael Bay s'engage dans la voie de la surenchère budgétaire et pyrotechnique, faisant de l'action la matière même du film, et inventant sans cesse de nouvelles façons de filmer. The Rock, en 1996, ainsi que Armageddon deux ans plus tard, redéfinissent les limites de l'action movie. Prenant pour décor la prison désaffectée d'Alcatraz ou pour prétexte la menace d'un astéroïde voué à s'écraser sur Terre, Michael Bay en profite pour dynamiter les formes habituelles de mise en scène, et transforme au passage Nicolas Cage et Ben Affleck en icônes du cinéma d'action. Même principe pour Pearl Harbor en 2001 qui, sur fond de reconstitution historique, révèle Josh Hartnett et Kate Beckinsale.

Après Bad boys 2 en 2003, pour lequel le réalisateur retrouve les deux compères du premier volet, Michael Bay change radicalement de genre avec The Island. Mettant entre parenthèses sa collaboration avec Jerry Bruckheimer, il produit également ce film de science-fiction avec Scarlett Johansson et Ewan McGregor. Le succès relatif de ce dernier n'empêche pas le cinéaste de retenter sa chance dans le genre : avec, Transformers, adaptation du dessin animé, il transforme un rêve d'enfant en réalité. Triomphe au box-office (plus de 300 millions de dollars de recettes aux Etats-Unis), ce blockbuster, qui révèle Shia LaBeouf, se voit doté de deux suites, Transformers la revanche, en 2009, et Transformers 3, en 2011.

En parallèle, Michael Bay a créé deux sociétés de production : Bay Films, qui reste l'une des premières entreprises hollywoodiennes en termes de rentabilité, ainsi que Platinum Dunes, lancée en 2001 avec Andrew Form et Brad Fuller, vouée au financement de jeunes talents sur des projets à budgets moindres. C'est avec cette dernière qu'il a produit les remakes à succès de séries B fantastiques, type Massacre à la tronçonneuse, Amityville et Hitcher.




Filmographie

En tant que réalisateur

1995 : Bad Boys - Flics de choc

1996 : Rock

1998 : Armageddon

2001 : Pearl Harbor

2003 : Bad Boys 2

2005 : The Island

2007 : Transformers

2009 : Transformers 2 : La Revanche

2011 : Transformers 3 : La Face cachée de la Lune


En tant que producteur

1998 : Armageddon

2001 : Pearl Harbor

2003 : Massacre à la tronçonneuse de Marcus Nispel

2005 : Amityville (film, 2005) d'Andrew Douglas

2005 : The Island

2006 : Massacre à la tronçonneuse : Le Commencement de Jonathan Liebesman

2007 : Hitcher de Dave Meyers

2009 : Unborn de David S. Goyer

2009 : Vendredi 13

2009 : Les cavaliers de l'apocalypse de Jonas Akerlund

2010 : Freddy : Les Griffes de la nuit de Samuel Bayer

2011 : Numéro quatre de D.J. Caruso



19627886 pages visitées