John Cusack

John Cusack


Biographie

John Cusack est né le 28 juin 1966 (Chicago, Illinois - Etats-Unis)

Issu d'une famille tournée vers les arts du spectacle, John Cusack, le frère de l'actrice et scénariste américaine Joan Cusack, débute sa carrière à l'âge de huit ans en tant que comédien au théâtre et doubleur pour des spots publicitaires. En 1983, il décroche son premier rôle au cinéma en interprétant le rôle de Roscoe dans la comédie romantique de Lewis John Carlino intitulée Class. Il travaille ensuite avec plusieurs réalisateurs débutants, dont Cameron Crowe (Un monde pour nous, 1989) et Tim Robbins (Bob Roberts, 1992 ; Broadway 39e rue, 1999).

La tragédie historique Les Maîtres de l'ombre (Roland Joffé, 1989) et surtout le film noir Les Arnaqueurs (Stephen Frears, 1990) rendent son visage familier aux yeux du grand public. John Cusack enchaîne dès lors des oeuvres ambitieuses sous la direction de réalisateurs aussi prestigieux que Woody Allen (Ombres et brouillard, 1992 ; Coups de feu sur Broadway, 1994), Clint Eastwood (Minuit dans le jardin du bien et du mal, 1997), Robert Altman (The Player, 1992), Terrence Malick (La Ligne rouge, 1998) ou encore Spike Jonze (Dans la peau de John Malkovich, 1999).

En 1994, l'acteur s'intéresse à l'écriture en participant aux dialogues de Floundering. Il évolue encore dans la voie scénaristique avec des films comme Tueurs à gages (1997) et Haute fidélité (2001) dont il est aussi producteur. En effet, dès 1997, Cusack se lance dans la production notamment avec Grace Is Gone (2008), le drame américain de James C. Strouse. Fidèle au genre avec lequel il s'est introduit dans le cinéma, John Cusack poursuit sa carrière d'acteur dans la comédie romantique en donnant la réplique aux plus grandes stars féminines de sa génération : Julia Roberts (Couple de stars, 2001), Kate Beckinsale (Un amour à New York, 2002) ou encore Diane Lane (La Main au collier, 2005).

Partenaire à deux reprises de Billy Bob Thornton dans Les Aiguilleurs (2000) et Faux amis (2006), il alterne par la suite films indépendants empreints d'une certaine gravité (Max ; 2001, Grace is Gone, 2008) et thrillers hollywoodiens de facture plus classique (Identity, 2003 ; Le Maître du jeu, 2004 ; Le Contrat, 2007 ; et Chambre 1408, 2008), et ce jusqu'en 2009, où il se voit propulser en tête d'affiche du blockbuster 2012 de Roland Emmerich. En 2010, il collabore avec Steve Pink en tant que producteur et acteur pour sa comédie La Machine à démonter le temps, puis prend part, deux ans plus tard, à deux thrillers : il devient l'écrivain Edgar Allan Poe à la recherche d'un redoutable tueur en série (L'Ombre du mal) et prête ses traits à un détenu croupissant dans le couloir de la mort (Paperboy).


Filmographie

En tant qu'acteur

1983 : Classe (Class) de Lewis John Carlino

1984 : Seize bougies pour Sam (Sixteen Candles) de John Hughes

1984 : Grandview, U.S.A. de Randal Kleiser

1985 : Garçon choc pour nana chic (The Sure Thing) de Rob Reiner

1985 : Natty Gann (The Journey of Natty Gann) de Jeremy Kagan

1985 : Better Off Dead... de Savage Steve Holland

1986 : Stand by me (Stand by Me) de Rob Reiner

1986 : One Crazy Summer de Savage Steve Holland

1987 : Hot Pursuit de Steven Lisberger

1987 : Broadcast News de James L. Brooks

1988 : Les Coulisses de l'exploit (Eight Men Out) de John Sayles

1988 : Tapeheads de Bill Fishman

1989 : Elvis Stories de Ben Stiller

1989 : Un monde pour nous (Say Anything...) de Cameron Crowe

1989 : Les Maîtres de l'ombre (Fat Man and Little Boy) de Roland Joffé

1990 : Les Arnaqueurs (The Grifters) de Stephen Frears

1991 : True Colors d'Herbert Ross

1992 : Ombres et Brouillard (Shadows and Fog) de Woody Allen

1992 : Bob Roberts de Tim Robbins

1992 : Roadside Prophets d'Abbe Wool

1993 : Map of the Human Heart de Vincent Ward

1993 : Money for Nothing de Ramón Menéndez

1994 : Floundering de Peter McCarthy

1994 : Coups de feu sur Broadway (Bullets Over Broadway) de Woody Allen

1994 : Aux bons soins du Dr Kellogg (The Road to Wellville) d'Alan Parker

1996 : City Hall d'Harold Becker

1996 : Frasier de Jeffrey Melman (série TV) (épisode Our Father Whose Art Ain't Heaven)

1997 : Tueurs à gages (Grosse Pointe Blank) de George Armitage

1997 : Les Ailes de l'enfer (Con Air) de Simon West

1997 : Anastasia de Don Bluth et Gary Goldman (voix)

1997 : Minuit dans le jardin du bien et du mal (Midnight in the Garden of Good and Evil) de Clint Eastwood

1998 : Chicago Cab de Mary Cybulski et John Tintori

1998 : This Is My Father de Paul Quinn

1998 : La Ligne rouge (The Thin Red Line) de Terrence Malick

1999 : Jack Bull (The Jack Bull) de John Badham (TV)

1999 : Les Aiguilleurs (Pushing Tin) de Mike Newell

1999 : Broadway, 39ème rue (Cradle Will Rock) de Tim Robbins

1999 : Dans la peau de John Malkovich (Being John Malkovich) de Spike Jonze

2000 : High Fidelity de Stephen Frears

2001 : Couple de stars (America's Sweethearts) de Joe Roth

2001 : Un amour à New York (Serendipity) de Peter Chelsom

2002 : Max de Menno Meyjes : Max Rothman

2003 : Identity de James Mangold

2003 : Le Maître du jeu (Runaway Jury) de Gary Fleder

2005 : La Main au collier (Must Love Dogs) de Gary David Goldberg

2005 : Faux amis (The Ice Harvest) d'Harold Ramis

2006 : Le Contrat de Bruce Beresford

2007 : Grace is Gone de James C. Strouse

2007 : Chambre 1408 de Mikael Håfström

2008 : War, Inc. de Joshua Seftel

2008 : Igor de Anthony Leondis (Voix)

2009 : 2012 de Roland Emmerich

2009 : Un enfant pas comme les autres (The Martian Child) de Menno Meyjes

2009 : Shanghai de Mikael Håfström

2010 : The Factory de Morgan O'Neill

2010 : La Machine à démonter le temps de Steve Pink

2012 : L'Ombre du mal (The Raven) de James McTeigue

2012 : The Frozen Ground de Scott Walker

2012 : The Paperboy de Lee Daniels

2012 : No somos animales de Alejandro Agresti

2012 : The Numbers Station de Kasper Barfoed

2013 : The Butler de Lee Daniels : Richard Nixon

2013 : Grand Piano d'Eugenio Mira



17264169 pages visitées