dany boon

Dany Boon


Biographie

Dany Boon est né le 26 juin 1966 à Armentières, Nord (France)

Dany Boon, de son vrai nom Daniel Hamidou, s'oriente vers des études d'arts plastiques avant d'exploiter véritablement ses dons de comique. Ses premiers sketches sous le bras, il concourt au Festival du café-théâtre francophone à Armentières. Attaché à ses racines nordistes, il tente, trois ans plus tard, sa chance à Paris. Primé au Festival Performance d'acteurs à Cannes et au Festival du rire à Montréal, il fait son entrée dans le monde de la télévision, épaulé par Patrick Sébastien.

Sa carrière de comique lancée au début des années 90, il enchaîne avec succès les one man shows : Je vais bien, tout va bien, Dany Boon en parfait état, Dany Boon fête ses 10 ans, Waïka... Ses spectacles lui permettent d'asseoir sur scène sa notoriété de ch'ti mi. Au cinéma, ses débuts restent toutefois timides. Après quelques apparitions dans Le Grand blanc de Lambaréné (1994), Oui (1996) et Paroles d'hommes (1997), il trouve ses premiers rôles consistants dans la comédie chorale Le Déménagement (id.) et le piètre Bimboland (1998), sur le tournage duquel il fait la rencontre de sa future compagne Judith Godrèche.

Peu convaincu par ses prestations à l'écran, Dany Boon ne retrouvera le chemin des plateaux de cinéma qu'en 2004 avec Pédale dure. Malheureusement, sa performance de notable homosexuel aspirant à une vie de famille ne convainc guère le public. Sa revanche, il la prend l'année suivante en se voyant propulsé à l'affiche d'une grosse production européenne, Joyeux Noël, qui aborde un aspect méconnu de la Première Guerre mondiale, celui des fraternisations entre camps adverses. Son contre-emploi de soldat de l'humour... et de l'émotion lui vaut sa première nomination aux César, dans la catégorie Meilleur acteur dans un second rôle.

Colocataire encombrant de Gad Elmaleh dans La Doublure (2006) ou Meilleur ami de Daniel Auteuil, Dany Boon s'essaie à la réalisation en adaptant au cinéma La Vie de chantier, une pièce à succès qu'il avait écrite et mise en scène en 2003. Il fait ainsi de Michèle Laroque, Daniel Prévost et Zinedine Soualem les invités de sa Maison du bonheur. Suivra en 2008 l'exploit suprise de Bienvenue chez les Ch'tis, qui, grâce à ses 20 millions d'entrées en salles, devient le plus gros succès français de tous les temps. Fort de cette réussite, le très bankable Dany Boon se retrouve en 2009 à l'affiche de trois grosses productions : De l'autre côté du lit, où il fait face à Sophie Marceau, le film choral Le Code a changé de Danièle Thompson et le satirique Micmacs à tire-larigot de Jean-Pierre Jeunet. Après une courte apparition dans Benvenuti al Sud (2010), remake italien de Bienvenue chez les Ch'tis, il signe en 2011 son troisième long-métrage, Rien à déclarer, une comédie sur les relations orageuses de douaniers français et belges dont il tient la vedette avec Benoît Poelvoorde.


Filmographie

En tant qu'acteur

1992 : Sans queue ni tête de Jean-Henri Meunier

1994 : La Flache de Philippe Troyon

1994 : La Porte de Philippe Vauvillé

1994 : Le Grand Blanc du Lambaréné, de Bassek Ba Kobhio

1995 : Oui, d'Alexandre Jardin

1996 : Parole d'homme, de Philippe Le Dem : Gérard

1997 : Le Déménagement, de Olivier Doran : Alain

1997 : Amour,travail et santé ... de Antoine Lepoivre

1998 : Bimboland, de Ariel Zeitoun : Greg

2003 : Pédale dure, de Gabriel Aghion : Sébastien « Seb » Jouve

2004 : Joyeux Noël, de Christian Carion : Ponchel

2005 : La Doublure, de Francis Veber : Richard

2005 : La Maison du bonheur, de Dany Boon : Charles Boulin

2006 : Mon meilleur ami, de Patrice Leconte : Bruno Bouley

2008 : Bienvenue chez les Ch'tis, de Dany Boon : Antoine Bailleul

2008 : De l'autre côté du lit, de Pascale Pouzadoux : Hugo

2008 : Le code a changé, de Danièle Thompson : Piotr

2009 : Micmacs à tire-larigot, de Jean-Pierre Jeunet : Bazil

2010 : Benvenuti al Sud, de Luca Miniero : Le vacancier Ch'ti

2011 : Rien à déclarer, de Dany Boon : Mathias Ducatel

A la télé

1993 : L'Avis des bêtes. Une certaine idée de la France, spectacle télévisé d'Élie et Dieudonné

1995 : Navarro, épisode Coups bas

1995-1996 : Les Zacros de la télé

2003 : Nice People (A parodié les sélections avec d'autres humoristes)

2003 : L'incroyable Dieudonné

Voxographie

1997 : Bean de Mel Smith

2004 : Gang de requins voix de Frankie

2005 : Pollux, le manège enchanté de Dave Borthwick

2006 : Allez raconte, dessins animés - voix du père

2007 : Cendrillon et le Prince (pas trop) charmant - voix française du prince charmant

2008 : Horton - voix française de Horton

2008 : Mia et le Migou - voix française des Migous

2010 : Le Voyage extraordinaire de Samy - voix française de Samy adulte

2011 : Zookeeper - voix française de Donald, le singe

Au théâtre

1992 : La La love you de Delphine Majoral, théâtre du Berry-Zèbre

1997 : Les Voilà de les Voilà au théâtre Trévise, Café de la Gare et en première partie du spectacle de Gustave Parking au Casino de Paris

Octobre 2003 à mars 2004 : La Vie de chantier de Dany Boon, théâtre du Gymnase Marie Bell

Octobre 2007 à Mars 2008 : Le Dîner de cons de Francis Veber, théâtre de la Porte-Saint-Martin avec Arthur

En tant que réalisateur

2006 : La Maison du bonheur

2008 : Bienvenue chez les Ch'tis

2011 : Rien à déclarer

En tant que scénariste

2006 : La Maison du bonheur

2008 : Bienvenue chez les Ch'tis

2011 : Rien à déclarer



19564644 pages visitées