Daniel day lewis

Daniel Day Lewis


Biographie

Daniel Day Lewis est né le 29 avril 1957 à Londres, Angleterre (Royaume-Uni)

Né de parents artistes (son père est un grand poète anglais et son grand-père maternel était à la tête des célèbres studios Ealing), Daniel-Day Lewis étudie les arts dramatiques à la Bristol Old Vic School, avant de faire sa première apparition cinématographique (non créditée) dans le rôle d'un petit malfrat pour le drame Un dimanche comme les autres, en 1971. Ce n'est que dix ans plus tard, après une intense période théâtrale, qu'il réapparaît sur les écrans, avec un petit rôle dans Gandhi (1982).

L'acteur devient en 1984 l'un des révoltés du Bounty de Roger Donaldson, aux côtés de Mel Gibson, interprétant là son premier vrai rôle au cinéma. Il décroche l'année suivante le New York Film Critics Circle Awards du Meilleur Acteur grâce au personnage de Johnny, un jeune homosexuel anglais dans My Beautiful Laundrette, bilan amer des années Thatcher signé Stephen Frears.

L'acteur devient par la suite très exigeant dans le choix de ses personnages en privilégiant les rôles difficiles. Il campe l'artiste handicapé Christy Brown pour My Left Foot, en 1989, obtenant pour l'occasion l'Oscar du meilleur acteur, puis Le Dernier des Mohicans en 1992. Il rencontre à nouveau un grand succès public et critique pour Au nom du père (1993), dans lequel il joue un homme injustement reconnu coupable d'un attentat perpétré par les forces de l'IRA.

Se faisant de plus en plus rare au cinéma, l'acteur accepte toutefois de revenir en 1997 afin de retrouver son metteur en scène fétiche, Jim Sheridan, pour le drame The Boxer. Après une nouvelle absence, longue de cinq ans, l'acteur d'origine britannique incarne le diabolique "Boucher", leader du groupe des Américains dans le Gangs of New York de Martin Scorsese. En 2006, il joue un hippie reclu sur une île perdue dans The Ballad of Jack and Rose, réalisé par sa compagne Rebecca Miller, et en 2008, il tient le rôle principal du film de Paul Thomas Anderson, There Will Be Blood, qui lui vaut d'ailleurs une nomination à l'Oscar du Meilleur acteur.


Filmographie
En tant qu'acteur

1971 : Un dimanche comme les autres de John Schlesinger, Child Vandal

1981 : Artemis 81 d'Alastair Reid, étudiant à la bibliothèque

1982 : How many miles to Babylon de Moira Armstrong, Alex

1983 : Gandhi de Richard Attenborough, Colin

1984 : Le Bounty de Roger Donaldson, John Fryer

1985 : My brother Jonathan d'Anthony Garner, Jonathan Dakers

1986 : My beautiful Laundrette de Stephen Frears, Johnny

1986 : Chambre avec vue de James Ivory, Cecil Vyse

1987 : The Insurance Man de Richard Eyre, Kafka

1987 : Nanou de Conny Templeman, Max

1988 : Stars and bars de Pat O'Connor, Henderson Dores

1988 : L'insoutenable légèreté de l'être de Philip Kaufman, Tomas

1989 : Eversmile, New Jersey de Carlos Sorin, Dr. Fergus O'Connell

1989 : My left food de Jim Sheridan, Christy Brown

1992 : Le dernier des Mohicans de Michael Mann, Hawkeye (Nathanael Poe)

1993 : Le temps de l'innocence de Martin Scorsese, Newland Archer

1994 : Au nom du père de Jim Sheridan, Gerry Conlon

1996 : La chasse aux sorcières de Nicholas Hytner, John Proctor

1998 : The boxer de Jim Sheridan, Danny Flynn

2003 : Gangs of New York de Martin Scorsese, Bill le boucher

2006 : The ballad of Jack ans Rose de Rebecca Miller, Jack Slavin

2008 : There will be blood de Paul Thomas Anderson, Daniel Plainview

2009 : Nine de Rob Marshall, Guido Contini

A la télé

1980 : Shoestring : The Farmer Had a Wife (série TV) : DG

1981 : Thank You, P.G. Wodehouse (téléfilm) : Psmith

1981 : Artemis 81 (téléfilm) : Étudiant à la bibliothèque

1982 : How Many Miles To Babylon (téléfilm) : Alex

1982 : Frost in May : Beyond the Glass (mini-série) : Archie Hughes-Forret

1982 : BBC Play of the Month : Dangerous Corner (mini-série) : Gordon Whitehouse

1985 : My Brother Jonathan (téléfilm) : Jonathan Dakers

1987 : Screen Two : The Insurance Man (téléfilm) : Franz Kafka

Au théâtre

Entre 1975 et 1981 : Pleure, ô pays bien-aimé (Cry, the Beloved Country) (à Sevenoaks, Kent) : un jeune noir

Entre 1975 et 1981 : Ah Dieu ! que la guerre est jolie (Oh, What a Lovely War!) (à Sevenoaks, Kent)

Entre 1975 et 1981 : Class Enemy par Nigel Williams (au Bristol Old Vic, Bristol) : Iron

1982 : Another Country par Julian Mitchell (au Queen's Theatre, Londres) : Guy Bennett

1983 : Roméo et Juliette (Romeo and Juliet) par John Caird (avec la Royal Shakespeare Company, tournée au Royaume-Uni) : Roméo Montaigu18

1983 : Le Songe d'une nuit d'été (A Midsummer Night's Dream) par Bob Crowley (avec la Royal Shakespeare Company}}, tournée au Royaume-Uni) : Flûte18

1984 : Dracula (au Little Theatre Company (en), Londres) : Comte Dracula

1986 : Futurists par Richard Eyre (au National Theatre Company, Cottesloe Theatre, Londres) : Vladimir Vladimirovich Mayakovsky

1989 : Hamlet par Richard Eyre (au National Theatre Company, Olivier Theatre, Londres) : Hamlet, prince de Danemark



19650604 pages visitées