Bill murray

Bill Murray


Biographie

Bill Murray est né le 21 septemebre 1950 à Wilmette, Illinois (Etats-Unis)

Après des études de médecine, Bill Murray commence sa carrière de comédien en rejoignant la troupe théatrale Second City. Il effectue plusieurs tournées puis déménage à New York en 1976 où il tient ses premiers rôles professionnels dans les pièces National Lampoon Radio Hour et National Lampoon Show.

Bill Murray débute sa carrière sur grand écran aux côtés d'Ivan Reitman qui lui donne successivement la vedette d'Arrête de ramer, t'es sur le sable (1979), de la comédie anti-militariste Les Bleus (1984), et surtout du film fantastique S.O.S. Fantomes (1984) qui le révèle au niveau international. Malgré une prestation remarquée dans Tootsie, il connaît un relatif passage à vide au milieu des années 80, et s'installe à Paris, où il va suivre des cours à la Sorbonne. De retour au Etats-Unis, il fonde sa propre troupe de théatre d'improvisation et joue les plus grands auteurs sur les scènes de New York. Renouant avec le cinéma avec La Petite Boutique des horreurs et S.O.S Fantomes II, il s'essaie en 1990 à la mise en scène et à la production avec Quick Change.

Dans les années 90, Bill Murray s'illustre à merveille dans des personnages bougons et aigris, tour à tour en haut de l'affiche (Un jour sans fin, Mad Dog and Glory) ou second rôle de luxe (Ed Wood, Sexcrimes, Charlie et ses droles de dames). Adepte d'un humour absurde qui se teinte parfois de mélancolie, l'irrésistible quinquagénaire est bientôt courtisé par les talents les plus prometteurs du cinéma indépendant, de l'extravagant Wes Anderson (Rushmore, La Vie aquatique en 2004) à Sofia Coppola qui lui offre dans Lost in translation le rôle d'un comédien aussi ringard qu'attachant (2003). Deux ans plus tard, sa composition de Don Juan vieillissant dans Broken flowers réalisé par le pape du cinéma arty, Jim Jarmusch, asseoit encore un peu plus son statut d'acteur-culte.

A partir de 2008, Bill Murray se fait plus rare sur grand écran se contentant d'apparitions clin d'oeil dans A bord du Darjeeling Limited et Max la menace. Il se distingue toutefois dans La Cité de l'ombre où il incarne le maire d'une cité enfouie sous terre démontrant ainsi une nouvelle fois son attachement au cinéma fantastique.


Filmographie
En tant qu'acteur

1976 : Next Stop, Greenwich Village de Paul Mazursky : Nick Kessel

1979 : Arrête de ramer, t'es sur le sable (Meatballs) d'Ivan Reitman : Tripper

1979 : Mr. Mike's Mondo Video de Michael O'Donoghue : l'homme dans la rue

1980 : Where the Buffalo Roam de Art Linson : Hunter S. Thompson

1980 : Le Golf en folie (Caddyshack) de Harold Ramis : Carl Spackler

1980 : Loose Shoes de Ira Miller : Lefty Schwartz

1981 : Les Bleus de Ivan Reitman : John

1982 : Tootsie de Sydney Pollack : Jeff Slater

1984 : S.O.S. Fantômes de Ivan Reitman : Dr Peter Venkman

1984 : Nothing Lasts Forever de Tom Schiller : Ted Breughel

1984 : Le Fil du rasoir (The Razor's Edge) de John Byrum : Larry Darrell

1986 : La Petite Boutique des horreurs de Frank Oz : Arthur Denton (caméo)

1988 : Fantômes en fête de Richard Donner : Frank Cross

1989 : S.O.S. Fantômes II d'Ivan Reitman : Dr Peter Venkman

1990 : Hold-up à New-York (Quick Change) de Howard Franklin et Bill Murray : Grimm

1991 : Quoi de neuf Bob ? de Frank Oz : Bob 'Bobby' Wiley

1993 : Un jour sans fin, de Harold Ramis : Phil Connors

1993 : Mad Dog and Glory de John McNaughton : Frank Milo

1994 : Ed Wood de Tim Burton : Bunny Breckindrige

1996 : Space Jam de Joe Pytka : lui-même

1996 : Kingpin de Bobby et Peter Farrelly : Ernie McCracken

1996 : Un éléphant sur les bras (Larger Than Life) de Howard Franklin : Jack Corcoran

1997 : L'Homme qui en savait trop... peu (The Man Who Knew Too Little) de Jon Amiel : Wallace 'Wally' Ritchie

1998 : Sexcrimes (Wild Things) de John McNaughton : Ken Bowden

1998 : With Friends Like These... de Philip Frank Messina : Maurice Melnik

1998 : Rushmore de Wes Anderson : Herman Blune

1999 : Broadway, 39ème rue (Cradle Will Rock) de Tim Robbins : Tommy Crickshaw

1999 : Scout's Honor de Neil Leifer (court-métrage) : Jack Vardell

2000 : Hamlet de Michael Almereyda : Polonius

2000 : Charlie et ses drôles de dames de McG : Bosley

2001 : Speaking of Sex de John McNaughton : Ezri Stovall

2001 : Osmosis Jones de Bobby et Peter Farrelly : Frank Dettore

2001 : La Famille Tenenbaum (The Royal Tenenbaums) de Wes Anderson : Raleigh St. Clair

2003 : Lost in Translation de Sofia Coppola : Bob Harris

2003 : Coffee and Cigarettes de Jim Jarmusch (segment Delirium) : lui-même

2004 : La Vie aquatique (The Life Aquatic with Steve Zissou) de Wes Anderson : Steve Zissou

2005 : Broken Flowers de Jim Jarmusch : Don Johnston

2005 : Adieu Cuba (The Lost City) d'Andy García : l'écrivain

2007 : À bord du Darjeeling Limited (The Darjeeling Limited) de Wes Anderson : l'homme d'affaires

2008 : Max la Menace de Peter Segal : l'agent 13

2008 : La Cité de l'ombre (City of Ember) de Gil Kenan : le maire Cole

2009 : The Limits of Control de Jim Jarmusch : Américain

2009 : Bienvenue à Zombieland de Ruben Fleischer : lui-même

2010 : Le Grand Jour (Get Low) de Aaron Schneider : Frank Quinn

2011 : Passion Play de Mitch Glazer : Happy Shannon

2012 : Moonrise Kingdom de Wes Anderson : Walt Bishop

A la télé

1977-1980 : Saturday Night Live de Lorne Michaels (émission)

1978 : All You Need Is Cash de Eric Idle et Gary Weis

1998 : Stories from My Childhood de S.T. Aksakov et Gary Stuart Kaplan (série TV)

Voxographie

1975 : La Honte de la jungle (Tarzoon, la honte de la jungle) de Picha et Boris Szulzinger : le reporter

1980 : Le Chaînon manquant de Picha : le dragon

2004 : Garfield le film (Garfield) de Peter Hewitt : Garfield

2006 : Garfield 2 (Garfield: A Tail of Two Kitties) de Tim Hill : Garfield

2009 : Fantastic Mr. Fox de Wes Anderson : Badger



17308992 pages visitées