Audrey Tautou

Audrey Tautou


Biographie

Audrey Tautou est né le 9 août 1976 (Beaumont, Puy-de-Dôme - France)

Après des études de lettres modernes et un passage par le Cours Florent, Audrey Tautou se lance dans la comédie dès 1995 en tournant quelques téléfilms comme Coeur de cible (TV) avec Francis Huster. Sa fraîcheur et son naturel sont aussitôt remarqués par Tonie Marshall qui lui confie son premier rôle sur grand écran, celui d'une jeune esthéticienne dans Vénus beauté (institut). Une prestation qui lui vaut le César du Meilleur espoir féminin en 2000.

Auréolée de ce succès, la comédienne tourne avec abondance : elle est à l'affiche de Voyous, voyelles de Serge Meynard, du Battement d'ailes du papillon de Laurent Firode et du Libertin de Gabriel Aghion. Mais c'est sa rencontre avec Jean-Pierre Jeunet et le film qui en découlera en 2001, Le Fabuleux destin d'Amélie Poulain, qui lui permettent de conquérir le cœur de tous les Français. Les tournages s'enchaînent alors de plus belle : amoureuse jusqu'à l'extrême de Samuel Le Bihan dans le premier long métrage de Laetitia Colombani, A la folie, pas du tout (2002), Audrey Tautou campe la petite amie de Romain Duris chez Cédric Klapisch (L'Auberge Espagnole et sa suite Les Poupées russes) et devient une charmante ingénue chez Alain Resnais (Pas sur la bouche, 2003).

En 2004, elle renoue avec le succès en collaborant à nouveau avec Jeunet sur la mégaproduction française Un long dimanche de fiançailles. Sa popularité internationale naissante lui vaut également de travailler avec des réalisateurs aussi talentueux que Stephen Frears (Dirty pretty things, 2002), Amos Kollek (Happy end, id.) et de figurer au casting de blockbusters comme Da Vinci Code (2006) avec Tom Hanks. Mais échaudée par cette dernière expérience, la belle préfère recentrer sa carrière sur un cinéma français plus léger - Hors de prix (2006) aux côtés de Gad Elmaleh - voire plus intimiste - Ensemble, c'est tout (2007) de Claude Berri. L'année suivante, elle remporte les faveurs de la cinéaste Anne Fontaine qui lui confie le rôle-titre de son biopic Coco avant Chanel, qui lui vaut sa troisième nomination au César de la meilleur actrice.

Après la mode, les cheveux ! Audrey Tautou tient un salon de coiffure dans De vrais mensonges (2010), pour lequel elle retrouve le réalisateur Pierre Salvadori, qui l'avait dirigée dans Hors de prix. Elle lutte ensuite contre les conventions sociales de la bourgeoisie des années 20 dans Thérèse D. de Claude Miller (2011). La même année, elle s'investit dans deux drames touchants : Des vents contraires de Jalil Lespert, dans lequel elle joue une mère disparue, et La Délicatesse, où elle incarne une femme brisée qui se trouve un nouvel amour.

Malgré la rumeur selon laquelle l'actrice aurait décidé de mettre fin à sa carrière, Audrey Tautou continue au cinéma, figurant dans deux films avec Romain Duris - une comédie et une histoire fantastique. Le premier correspond au troisième volet de L'Auberge Espagnole, toujours de Cédric Klapisch et intitulé Casse-tête chinois, alors que le deuxième est une adaptation du roman L'Ecume des jours de Boris Vian, dont le film homonyme est dirigé par le toujours très créatif Michel Gondry.


Filmographie

En tant qu'acteur

1998 : Casting : Archi-dégueulasse (court-métrage) : Comédienne 1

1998 : La Vieille Barrière (court-métrage) : La jeune fille du quartier

1998 : Vénus Beauté (Institut) de Tonie Marshall : Marie

1999 : Triste à mourir (court-métrage) : Caro

1999 : Épouse-moi de Harriet Marin : Marie-Ange

1999 : Voyous, voyelles de Serge Meynard : Anne-Sophie

2000 : Le Libertin de Gabriel Aghion : Julie d'Holbach

2000 : Le Battement d'ailes du papillon de Laurent Firode : Irène

2001 : Le Fabuleux Destin d'Amélie Poulain de Jean-Pierre Jeunet : Amélie

2001 : Dieu est grand, je suis toute petite de Pascale Bailly : Michèle

2001 : À la folie... pas du tout de Laetitia Colombani : Angélique

2001 : L'Auberge espagnole de Cédric Klapisch : Martine

2002 : Dirty Pretty Things de Stephen Frears : Senay

2002 : Happy End de Amos Kollek : Val

2003 : Les Marins perdus de Claire Devers : Lalla

2003 : Pas sur la bouche de Alain Resnais : Huguette Verberie

2004 : Un long dimanche de fiançailles de Jean-Pierre Jeunet : Mathilde

2005 : Les Poupées russes de Cédric Klapisch : Martine

2006 : Da Vinci Code de Ron Howard : Agent Sophie Neveu

2006 : Hors de prix de Pierre Salvadori : Irène

2007 : Ensemble, c'est tout de Claude Berri : Camille

2009 : Coco avant Chanel de Anne Fontaine : Gabrielle Chanel

2010 : De vrais mensonges de Pierre Salvadori : Émilie

2011 : Des vents contraires de Jalil Lespert : Sarah

2011 : La Délicatesse de Stéphane et David Foenkinos : Nathalie

2012 : Thérèse Desqueyroux de Claude Miller : Thérèse Desqueyroux

2013 : L'Écume des jours de Michel Gondry : Chloé

2013 : Casse-tête chinois de Cédric Klapisch

A la télé

1996 : Cœur de cible de Laurent Heynemann

1997 : La Vérité est un vilain défaut de Jean-Paul Salomé : La standardiste

1997 : Les Cordier, juge et flic (épisode "Le crime d'à côté") de Paul Planchon : Léa

1998 : Julie Lescaut (épisode "Bal masqué") de Gilles Béhat : Tracy

1998 : Chaos technique de Laurent Zerah : Lisa

1998 : Bébés boum de Marc Angelo : Elsa

1999 : Le Boiteux (épisode "Baby blues") de Paule Zajderman : Blandine Piancet

Au théâtre

2010 : Maison de poupée d'Henrik Ibsen, mise en scène Michel Fau, théâtre de la Madeleine11

2011 : Maison de poupée d'Henrik Ibsen, mise en scène Michel Fau, tournée



19535234 pages visitées