Arnold Schwarzenegger

Arnold Schwarzenegger


Biographie

Arnold Schwarzenegger est né le 30 juillet 1947 (Thal - Autriche)

Ayant grandi dans le village autrichien de Thal, Arnold Schwarzenegger se livre aux joies du culturisme dès l'âge de quatorze ans, pour devenir un champion de musculation et ainsi pallier une santé fragile. Très rapidement, il devient une référence du body-building et remporte le titre de Monsieur Univers à vingt ans, récompense qu'il obtiendra à six autres reprises durant sa carrière de sportif.

Installé aux États-Unis, Arnold Schwarzenegger veut réaliser un autre de ses rêves - devenir acteur -, cependant ses débuts à l'écran ne sont pas fracassants. Il apparaît pour la première fois au cinéma dans Hercule à New York (1969), mais il est doublé en raison de son fort accent autrichien. Il est également contraint de changer de nom et de prendre un pseudonyme : Arnold Strong. La même année, il manque de peu le rôle-titre de la série télévisée L'Incroyable Hulk au profit d'un autre monsieur muscle, Lou Ferrigno. Il se contente alors de faire de la figuration dans Le Privé (1973) pour décrocher son premier véritable rôle dans Stay hungry (1976). Sa prestation de body-builder lui vaut alors le Golden Globe 1977 du Meilleur Espoir Masculin.

Mais c'est en 1982 qu'Arnold Schwarzenegger acquiert ses premiers galons de star avec Conan le barbare de John Milius. Ce succès se confirme deux ans plus tard avec sa prestation de cyborg impitoyable dans Terminator (1984) de James Cameron. Dès lors, il enchaîne les rôles physiques et apparaît comme le principal rival de Sylvester Stallone dans le registre de l'action. Dans les années 80, il est tour à tour ancien combattant d'élite dans Commando (1985), agent du FBI limogé pour brutalité dans Le Contrat (1986), leader d'un commando de mercenaires dans Predator (1987), candidat malgré lui d'un jeu télévisé futuriste dans Running man la même année, ou encore officier de police russe dans Double détente (1988).

Parallèlement aux films d'action, qui amorcent leur déclin, Arnold Schwarzenegger s'essaie à la comédie. Même si ses prestations dans Jumeaux (1988), Un flic à la maternelle (1990), Junior (1994) et La Course au jouet (1996) ne sont pas des plus convaincantes, le succès est néanmoins au rendez-vous. Dans les années 90, "Schwarzy" est l'un des rares acteurs à être payé vingt millions de dollars par film. Il enchaîne alors les blockbusters de qualité et tourne sous la direction des maîtres du genre : Paul Verhoeven (Total recall, en 1990), James Cameron (Terminator 2 : le jugement dernier, 1991 et True lies, 1994), ou encore John McTiernan (Last action hero, 1993).

Mais dans la deuxième moitié des années 90, avec l'émergence d'une nouvelle génération d'action heroes (Bruce Willis, Keanu Reeves et Nicolas Cage), l'acteur connaît une traversée du désert amorcée par les échecs commerciaux de L'Effaceur et de Batman & Robin. En 1999, Arnold Schwarzenegger surfe sur la vague du surnaturel et du fantastique avec La Fin des temps de Peter Hyams. Ce virage sur grand écran se confirme avec deux films au succès très mitigé : A l'aube du 6ème jour (2000), dans lequel il donne la réplique à son propre clone, et Dommage collatéral (2001), où il traque des terroristes colombiens. En 2003, il reprend son rôle-fétiche de T-800 pour les besoins de Terminator 3 : le soulèvement des machines, dernier volet de la célèbre trilogie de science-fiction, signé Jonathan Mostow. L'année suivante, il est élu Gouverneur de Californie et après un petit rôle dans Le Tour du monde en 80 jours, il abandonne provisoirement sa carrière d'acteur.

Après deux mandats à la tête de l’État de Californie, le grand retour de "Schwarzy" se fait en 2010 et de la plus belle des manières : il apparaît ainsi dans le musclé Expendables : unité spéciale, de son ami Sylvester Stallone, pour une scène avec ce dernier et une autre légende du cinéma d'action, Bruce Willis. Un retour à l'écran, et aux sources, qu'il confirme deux ans plus tard avec sa participation à l'explosif Expendables 2, qui voit son casting s'enrichir d'autres vétérans du cinéma d'action : Chuck Norris, Jean-Claude Van Damme.


Filmographie

En tant qu'acteur

1969 : Hercule à New York (Hercules in New York), d'Arthur Allan Seidelman : Hercule

1973 : Le Privé (The Long Goodbye), de Robert Altman : Hood dans le bureau d'Augustine (non crédité)

1976 : Stay Hungry, de Bob Rafelson : Joe Santo

1977 : Pumping Iron, de George Butler et Robert Fiore : lui-même

1977 : Pumping Iron 2 : Lui-même

1979 : Cactus Jack (The Villain), d'Hal Needham : Le bel étranger - Ange Gabriel

1980 : Scavenger Hunt, de Michael Schultz : Lars, le professeur de gym

1982 : Conan le Barbare (Conan the Barbarian), de John Milius : Conan le Cimmérien

1984 : Conan le Destructeur (Conan the Destroyer), de Richard Fleischer : Conan le Cimmérien

1984 : Terminator (The Terminator), de James Cameron : Le Terminator (T-800 Model 101)

1985 : Kalidor, la légende du talisman (Red Sonja), de Richard Fleischer : Kalidor

1985 : Commando, de Mark L. Lester : John Matrix

1986 : Le Contrat (Raw Deal), de John Irvin : Mark Kaminsky, aka Joseph P. Brenner

1987 : Predator, de John McTiernan : Le major Alan 'Dutch' Schaeffer

1987 : Running Man (The Running Man), de Paul Michael Glaser : Ben Richards

1988 : Double Détente (Red Heat), de Walter Hill : Le capitaine Ivan Danko

1988 : Jumeaux (Twins), d'Ivan Reitman : Julius Benedict

1990 : Total Recall, de Paul Verhoeven : Douglas Quaid/Hauser

1990 : Un flic à la maternelle (Kindergarten Cop), d'Ivan Reitman : Detective John Kimble

1991 : Terminator 2 : Le Jugement dernier (Terminator 2: Judgment Day), de James Cameron : Le Terminator (T-800 Model 101)

1993 : Président d'un jour (Dave), d'Ivan Reitman : Lui-même

1993 : Last Action Hero, de John McTiernan : Jack Slater / lui-même

1994 : A Century of Cinema, de Caroline Thomas : lui-même

1994 : True Lies, le caméléon (True Lies), de James Cameron : Harry Tasker

1994 : Junior, d'Ivan Reitman : Dr. Alex Hesse

1995 : Beretta's Island, de Michael Preece : lui-même (cameo)

1996 : L'Effaceur (Eraser), de Charles Russell : John Kruger « l'Effaceur »

1996 : La Course au jouet (Jingle all the way), de Brian Levant : Howard Langston

1996 : T2 3-D: Battle Across Time, de John Bruno, James Cameron et Stan Winston : Terminator

1997 : Batman & Robin, de Joel Schumacher : Mr. Freeze / Dr. Victor Fries

1998 : Junket Whore, de Debbie Melnyk : lui-même

1999 : La Fin des temps (End of Days), de Peter Hyams : Jericho Cane

2000 : À l'aube du sixième jour (The 6th Day), de Roger Spottiswoode : Adam Gibson / Adam Gibson Clone

2001 : Docteur Dolittle 2, de Steve Carr : White Wolf (voix) (archives sonores)

2001 : Last Party 2000, la démocratie américaine dans tous ses états (Last Party 2000), de Rebecca Chaikin et Donovan Leitch : lui-même (non crédité)

2002 : Dommage collatéral (Collateral Damage), d'Andrew Davis : Gordy Brewer

2003 : Bienvenue dans la jungle (The Rundown), de Peter Berg : le patron de bar (cameo)

2003 : Terminator 3 : Le Soulèvement des machines (Terminator 3: Rise of the Machines), de Jonathan Mostow : Le Terminator (T-850 Model 101)

2004 : Le Tour du monde en quatre-vingts jours (Around the World in 80 Days), de Frank Coraci : Prince Hapi

2005 : Arnold à la conquête de l'Ouest (How Arnold won the west), d'Alex Cooke : lui-même

2008 : Dans la peau de George Bush (Being W.), de Karl Zéro et Michel Royer : lui-même

2010 : Expendables : Unité spéciale (The Expendables), de Sylvester Stallone : Trench Mauser (cameo) (non crédité)

2012 : Expendables 2 : Unité spéciale (The Expendables 2), de Simon West : Trench Mauser

2013 : Le Dernier Rempart de Kim Jee-woon : le shérif Ray Owens

2013 : The Tomb de Mikael Håfström : Rottmayer

2013 : Ten de David Ayer : John « Breacher » Wharton

A la télé

1974 : Happy Anniversary and Goodbye (TV), de Jack Donohue : Rico

1976 : Les Rues de San Francisco ( The Street of San Francisco (série TV) : Josef Schmidt (1 épisode)

1977 : The San Pedro Beach Burns (série TV), d'Earl Bellamy : Muscleman (1 épisode)

1980 : The Jayne Mansfield Story (TV), de Dick Lowry : Mickey Hargitay

1990 : Les Contes de la Crypte (Tales From the Crypt) (série TV), d'Arnold Schwarzenegger : X-Cori (non crédité) (1 épisode)

1992 : Christmas in Connecticut (TV), d'Arnold Schwarzenegger : l'homme sur chaise devant le camion de la télé (non crédité)

1992 : Lincoln (TV), de Peter W. Kurnhardt : John G. Nicolay (voix)

En tant que réalisateur

1990 : Les Contes de la Crypte (sérieTV) saison 2 épisode "L'Echange" au début Arnold parle avec le gardien de la crypte

1992 : Christmas in Connecticut : l'homme sur une chaise devant le camion de la télé



19535345 pages visitées